[Atelier PSE] Les dangers liés à l’alcool

Depuis 15 jours, nous parlons tous les lundis dans le cadre de la PSE des dangers liés à l’alcool. Voici la trace écrite que nous avons réalisée aujourd’hui à partir de nos échanges avec Sonia et Mégane (infirmières à l’IME).

Oriane: Quand on fait la fête, que l’on va en discothèque et que l’on boit de l’alcool, il faut dormir sur place ou avoir un SAM.

Mégane: C’est quoi un SAM ?

Oriane: Un SAM, c’est celui qui ne boit pas et qui peut conduire la voiture.

Mégane: Oui c’est ça. SAM, ça veut dire « Sans Accident Mortel »

Juan: Dans les bus, il y a des soufflettes. C’est un mécanisme. Quand on souffle dedans si il y a de l’alcool, le bus ne peut pas démarrer. Si le chauffeur n’a pas bu alors le bus peut démarrer.

Oriane: L’alcool provoque des accidents car on manque de concentration. On a une diminution du champ de vision. On entend moins bien.

Juan: On est moins concentré et on met plus de temps pour réagir. Aujourd’hui, il y a moins d’accidents mortels par an que par le passé.

Evolution du nombre de morts en France sur les routes

Dorian: Les jeunes qui viennent d’avoir leur permis n’ont pas le droit de prendre le volant si ils ont bu de l’alcool.

Sonia: Comment s’appelle leur permis ? Ils ont un permis probatoire.

Juan: Ah oui, ils ont un permis à 6 points alors que les adultes ont 12 points.

Sonia: Ce n’est pas que les jeunes. C’est tous les jeunes conducteurs. On peut avoir 40 ans et passer son permis. Ils doivent tous faire leur preuve.

Laurent Lançon: L’alcool est une des principales causes de mortalité sur les routes.

Les différentes causes expliquant la mortalité sur les routes en France

Mégane: On gagne des points chaque année pour arriver petit à petit à 12 points.

Laurent Lançon: Contrairement aux idées reçues, il y beaucoup plus de morts sur les routes départementales à côté de chez nous que sur les autoroutes.

Mortalité selon le type de routes en France

Sonia: Comment savoir si on a trop bu ?

Juan: Ah oui, on utilise des ballons spéciaux.

Oriane: On a des ballons à souffler avec un tube. Si c’est vert, c’est positif à l’alcool et il ne faut pas prendre le volant. Si ça reste jaune, c’est négatif à l’alcool et alors on peut prendre le volant.

Sonia: Comment s’appelle ce moyen de prévention ? C’est un éthylotest. En voici un que nous avons acheté en pharmacie. Que voit-on dessus ?

Oriane: Dessus, il y a marqué 0.5g d’alcool/litre de sang. C’est la limite autorisée. Il y a marqué  aussi 11/2019. C’est la date de péremption. Il est valable jusqu’en novembre 2019. On peut le conserver de – 20 °c à + 70 °c.

Maëlys: A l’intérieur, il y a un ballon avec une consigne à suivre pour l’utiliser. Il faut d’abord sortir le tube. Puis, il faut percuter le tube en pressant les deux côtés. Ensuite, il faut gonfler en une fois le ballon. Installer le tube puis dégonfler le ballon en 15 secondes en faisant passer l’air dans le tube. Enfin, on retire le tube. Si le tube reste jaunealors le test est négatif à l’alcool et on peut conduire. Si le tube devient vert et le vert dépasse le trait rouge alors le test est positif à l’alcool et on ne peut pas prendre le volant.


Sonia: Mais si c’est rouge et que l’on prend quand même la voiture ?

Juan : on risque de se faire arrêter par les gendarmes.

Laurent Lançon: On risque aussi et surtout un accident mortel !

Oriane: Les gendarmes nous arrêtent. Ils nous sortent de la voiture et ils nous emmènent à la gendarmerie.

Juan: Il y aura une amende.

Sonia: De combien ?

Juan: Peut-être 90 € ?

Oriane: Peut-être 1000 € ?

Dorian: Il y aura une amende mais je ne sais pas de combien. Peut-être 0 € ?

Oriane: Ils peuvent nous mettre en prison.

Dorian: Ils peuvent nous retirer le permis.

Mégane: La limite autorisée, c’est 0.5g d’alcool/L de sang.

Si c’est jusqu’à 0.8g d’alcool/litre de sang, l’amende est de 135 € et il y a un retrait de 6 points sur le permis.

Juan: Pour les jeunes, c’est le retrait de permis automatique !

Si c’est plus que 0.8 g d’alcool par litre de sang alors l’amende peut aller jusqu’à 7500 €, il y a passage devant le juge avec retrait de permis jusqu’à 6 mois. Si il y a récidive, il y a annulation du permis.

Laurent Lançon: Il y a un slogan qui dit: « un verre ça va…deux verres bonjour les dégâts ! »

Mégane: Nous sommes tous plus ou moins tolérant à l’alcool.

Oriane: Il ne faut pas boire de l’alcool quand on est enceinte parce que ça passe directement au bébé par le cordon.

Mégane: Connaissez-vous la capacité d’élimination de l’alcool ? Combien d’alcool élimine-t-on par heure ? Non ? On élimine 0.1 g d’alcool par heure. Il faut donc 5 heures pour éliminer 0.5 g d’alcool.

De plus si on boit de l’alcool sans manger, l’alcool passe plus vite dans le sang. Il existe d’autres raisons lesquelles ?

Dorian: Le fait de boire trop vite par exemple.

C’est interdit de boire au travail. Pourquoi ?

Oriane: Quand on a bu, on peut perdre l’équilibre. On fait des bêtises et on ne contrôle plus rien.

Sonia: Quelles seraient les conséquences en atelier ?

Dorian: En espace-vert, on risquerait de:

Se bruler avec la tronçonneuse, le rotofil, le souffleur.

se couper avec le sécateur, la cisaille, la tondeuse.

Oriane: En cuisine, on risquerait de:

se couper avec le couteau, la mandoline

se bruler avec les plaques de cuisson, avec de l’eau chaude

On serait aussi dangereux pour les autres parce qu’on serait moins vigilant par rapport aux autres.

Axel: En menuiserie, on risquerait de:

se couper avec une scie égoïne, un ciseau à bois

se bruler avec une mèche à bois

se percer la main le doigt ou le bras avec la perceuse à colonne.

La classe Dinamo 2

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans actualités, DINAMO2, Les classes et ateliers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à [Atelier PSE] Les dangers liés à l’alcool

  1. oriane dit :

    C’était super de parler de l’alcool. Ca nous apprend bien. Comme ça, dans notre future vie, on sera tout !

  2. La classe cecof dit :

    La vidéo de la Baraka, elle est choquante!
    La classe Cecof

  3. Laurent Lançon dit :

    Effectivement, cette vidéo proposée par la sécurité routière est là pour rappeler que l’on ne peut pas revenir en arrière une fois l’accident survenu. Si on avait su, pourrait-on dire…

    Mais une fois que c’est arrivé, c’est trop tard…

    Prendre la voiture sous l’emprise de l’alcool, c’est prendre le risque d’avoir un accident mortel. Les chiffres sont là pour nous le rappeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.