[Atelier PSE] Addiction aux écrans et conséquences

Qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce que l’on voit ?

Oriane : On voit un jeune.

Priscillia : Devant sa télé.

Laura : Il est en train de manger.

Anthéa : Il mange des chips, des bonbons, du Nutella, du pain de mie, des céréales et il boit du coca.

Oraine : Il ne mange pas. Il grignote. C’est du grignotage.

Anthéa : C’est de la gourmandise.

Monsieur Lançon : Pourquoi fait-il ça ?

Dorian : Comme ça.

Oriane On dirait qu’il s’ennuie.

Audrey : Il a l’air triste. Il ne sourit pas.

Anthéa : Il est accroc à la télé.

Dorian : Il est HS. Il a fait une grosse journée.

Oriane : Oh et bien, non, on ne dirait pas. Vu comme ça on dirait qu’il n’a pas bougé de la journée. Il a la flemme.

Axel : Il n’a pas envie de sortir dehors et pourtant dehors, il fait beau et il y a du soleil.

Maëlys : Il ne bouge pas. On a l’impression que toute la journée, il regarde la télé. Il passe le temps sur la télé.

Dorian : Et après, il va se rendre compte qu’il n’est pas bien. Peut-être qu’il ne s’en rendra pas compte…aussi.

Priscillia : Il est renfermé.

Laura : sur lui-même !

Dorian : Il n’a pas pris des bonnes habitudes.

Monsieur Lançon : Il risque quoi ?

Laura : de grossir parce qu’il mange trop sucré et il ne se dépense pas assez.

Dorian : Il ne court pas, il ne bouge pas, il ne se dépense pas. Il reste assis. Il faudrait qu’il bouge !

Monsieur Lançon : On parle de quoi là ?

Axel : On parle de troubles alimentaires.

Priscillia : Et d’addiction aux écrans.

Monsieur Lançon : Et les deux vont ensemble. Qu’est-ce que l’on pourrait lui conseiller ?

Priscillia : De sortir dehors.

Laura : de courir

Oriane : Qu’il arrête de grignoter entre les repas.

Anthéa : Qu’il aille à l’école

Priscillia et Maëlys : Qu’il retrouve des amis ou sa famille et qu’il arrête la télé. Qu’il coupe, qu’il déconnecte des écrans.

Audrey : Qu’il fasse du sport, qu’il bouge.

Laura : qu’il fasse des magasins ou de la moto.

Anthéa : Des balades dans la forêt.

Oriane : Qu’il change d’air

Laura : Qu’il se change les idées.

Monsieur Lançon : Qui pourrait l’aider ?

Maëlys : Ses amis

Priscillia : Sa famille, ses parents

Audrey : Ses frères et sœurs, ses cousins, ses grands-parents.

Axel : En lui disant arrête la télé, en disant STOP. En mettant en place des règles qui disent quand on peut regarder la télé ou jouer et quand s’arrêter.

Oriane : Lui donner des heures précises de début et de fin de télé, de console ou peu importe.

Priscillia : Ses parents pourraient lui proposer des jeux de société. C’est mieux parce qu’on n’est pas tout seul. On joue ensemble.

Dorian : C’est plus calme.

Audrey : On pourrait lui proposer de faire de la cuisine en famille.

Ce travail a été proposé à un autre groupe. Alexandre et Joshua qui faisait partie de ce second groupe ont voulu ajouter en plus :

Alexandre : Il pourrait aller retrouver sa copine mais en restant devant la télé, il n’en trouvera pas.

Joshua : Il pourrait aller voir ses voisins, aller au cinéma avec des amis ou sa famille. Faire du sport dans un club pour rencontrer des gens et ne pas rester tout seul.

La classe Dinamo 2

Ce contenu a été publié dans actualités, DINAMO2, Les classes et ateliers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à [Atelier PSE] Addiction aux écrans et conséquences

  1. quentin dit :

    Il ne faut pas manger trop gras ou trop sucré.

  2. Priscillia dit :

    J’ai bien aimé la Pse.

  3. Laurent Lançon dit :

    Tiens, tiens, un commentaire de Priscillia envoyé depuis la maison 😉 Heureux de te lire et voir que tu as apprécié la séance de PSE 🙂

  4. Elisa dit :

    Moi aussi j ai lu et c est bien ce que vous avez fait monsieur Lançon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.