[Atelier littérature] La liste de nos lectures

Au cours de cette période, nous avons lu en classe un certain nombre de livres empruntés au CDI.

La littérature permet souvent de faire un pas de côté.

Elle permet de faire de l’histoire de façon décrochée et retracer des chemins de notre humanité souvent oubliés.

Elle permet aussi de mettre des mots sur nos maux. De comprendre que les humeurs et les sentiments qui nous traversent sont universelles et partagés par d’autres.

Evidemment, nous ne sommes pas seuls.

Les livres donnent également un éclairage puissant sur notre passé.

Ils relatent des moments sombres de notre histoire pour que l’on n’oublie jamais d’où l’on vient.

Ce sont des boussoles qui guident nos pas pour agir et sortir des pièges qui nous sont tendus encore aujourd’hui.

L’école est un outil central et puissant pour faire grandir les êtres.

Faire entrer l’homme dans l’humanité diront certains.

La littérature y tient une place centrale.

Voici notre liste de lecture pour la période:

Dans la Louisiane des années 1960, Blancs et Noirs ne se mélangent pas. Ruby ne peut pas étudier à l’école près de chez elle, réservée aux Blancs : elle doit se rendre dans une autre école, bien plus loin de sa maison. Mais la ségrégation vit ses dernières heures et, à la rentrée de ses 6 ans, Ruby est la première enfant noire à intégrer une école de Blancs. L’hostilité de la population est immense et, arrivée en classe, Ruby est la seule élève noire…
C’est la première fois que le grand-père d’Alexandra parle des douleurs de sa propre enfance : les Nazis, l’étoile jaune, les rafles… et ce policier de Nancy qui a osé désobéir aux autorités de Vichy. Pour lui sauver la vie.
Dans un wagon bondé qui se dirige vers un camp de concentration, une mère juive qui se sait condamnée choisit la vie pour son bébé : elle le jette par la fenêtre. L’enfant vivra, et c’est l’histoire vraie de ce destin poignant qui nous est contée dans ce texte plein de pudeur et d’espoir, magnifiquement illustré.
Que se passe-t-il chez les autres enfants ‘ A quoi ressemblent leurs maisons ‘ Qu’elles soient modernes ou antiques, populaires ou luxueuses, en pierre ou en paille, toutes les maisons ont leur secret. Un album aux illustrations d’une forte puissance graphique qui traduisent avec justesse le regard de l’enfant qui nous guide avec candeur d’une maison à l’autre, et la nostalgie de l’enfance.
Après la moisson, le propriétaire fermier autorise les femmes à ramasser les épis oubliés. La jeune Marie-Jeanne va pour la première fois avoir sa part dans cette journée particulière. Elle part livrer aux glaneuses un panier-repas. En chemin, elle croise le fils du garde-forestier, les écoliers, le violoneux.
En 2010, lors d’un déménagement au sein du lycée Jean de La Fontaine, dans le 16e arrondissement de Paris, des lettres et des photographies ont été trouvées dans une vieille armoire. Enfouis là depuis des dizaines d’années, ces documents appartenaient à une ancienne élève, Louise Pikovsky. Plusieurs mois durant, cette jeune lycéenne a correspondu avec sa professeure de lettres. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle est arrêtée avec sa famille. Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. Certaines sont heureuses, légères, d’autres confuses, glaçantes, perdues. Il y a des jours où on voudrait dire stop, des jours pour dire je t’aime, des jours où on se met en colère. On les attend, on les garde en mémoire, on les oublie.Une cartographie poétique des sentiments qui défilent jour après jour.
Une petite fille dont le papa a choisi la France comme terre d’asile nous raconte son arrachement à son pays d’origine, sa joie d’être une enfant presque comme les autres petits français jusqu’au jour où des policiers en civils l’attendaient devant les grilles de l’école pour la reconduire avec son père hors de nos frontières. La beauté du texte de Rascal évoque en vérité la douleur, l’injustice et l’espoir.

Laurent Lançon

Ce contenu a été publié dans Les classes et ateliers, Mandela2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [Atelier littérature] La liste de nos lectures

  1. lilian murtas dit :

    Moi j’ai beaucoup aimé l’histoire « l’étoile d’Erika » et aussi j’ai beaucoup aimé les autres histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.