[ Récit de vie] Le spectacle « A corps et à cris » par Lucie

Je suis allée voir un spectacle qui s’appelait « A corps et à cris » avec ma maman et ma marraine le 21 février 2020 à 20h à la MJC Jean Cocteau à saint Priest à côté de Lyon.  Ce spectacle a duré 1 h 30. Il y avait des slameurs, des rappeurs, des chanteurs, des musiciens, des danseurs et de l’acro yoga. Nous avons été invitées par Myriam, une amie de ma maman qui était enseignante et qui a arrêté son travail car elle a la maladie de parkinson. Elle est maintenant slameuse pour lutter contre la maladie. Elle a créé son association « parkin(n)son le slam » car elle veut aider à changer les regards sur les patients touchés par cette maladie. 

Le slam est une forme de poésie déclamée sur un fond musical ou pas.  Le mot slam veut dire « claquer » en anglais et a démarré vers 1995. Comme le rap, le slam est une poésie des villes, des quartiers, de la rue. C’est une poésie urbaine. Le slam véhicule des valeurs de respect, de partage, d’amour… Sur un rythme scandé. Il n’y a pas obligatoirement de rimes. 

Notre spectacle était super bien, j’ai adoré et j’ai passé un très bon moment. Certains textes faisaient beaucoup de peine (mort, cancer, la maladie de parkinson, les viols …). A la fin tout le monde a dansé et a applaudi. 

Si vous voulez voir la slameuse, taper dans google Myriam Davelu myriade-de-mots.

Lucie Inard  

Ce contenu a été publié dans actualités, DINAMO1. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [ Récit de vie] Le spectacle « A corps et à cris » par Lucie

  1. Estelle CHAMEY dit :

    Merci Lucie de nous faire partager cela.
    Je vais regarder de ce pas dans google, mon fils est très intéressé par cela

    A bientôt Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.