[AJS Méditation] : Méditation contée avec l’histoire du porteur d’eau

L’histoire du porteur d’eau se déroule en Inde, il y a quelques centaines d’années.

Un porteur d’eau avait deux grandes jarres suspendues aux deux extrémités d’une pièce de bois qui épousait parfaitement la forme de ses épaules. Une des deux jarres était fendue, alors que l’autre jarre conservait parfaitement toute son eau depuis la source jusqu’à la maison du maître. La jarre fendue perdait presque la moitié de sa précieuse cargaison en cours de route.

Cela dura deux ans pendant lesquels chaque jour le porteur d’eau ne livrait qu’une jarre et demi. La jarre parfaite était fière d’elle car elle remplissait bien sa fonction, du début jusqu’à la fin, sans faille. L’autre jarre qui était abimée était triste, elle avait honte de son imperfection. Elle ne parvenait à accomplir que la moitié de ce dont elle était capable.

Au bout de deux ans, la jarre abimée s’adressa au porteur d’eau :

  • « Je me sens coupable et je te prie de m’excuser. »
  • Le porteur d’eau lui demanda : « Pourquoi ? De quoi as-tu honte ? »
  • « Je n’ai réussi a porté que la moitié de notre cargaison à cause de cet éclat qui fait fuir toute l’eau. Par ma faute, tu fais tous ces efforts mais à la fin tu ne livres pas toute l’eau. Et à cause de cela tu n’obtiens pas la reconnaissance complète de tes efforts. »
  • Le porteur d’eau fut touché par cette confession et plein de compassion répondit : « Je comprends tout à fait ce que tu veux dire mais aujourd’hui je veux que tu regardes les fleurs magnifiques qu’il y a au bord du chemin ».

C’est alors qu’au fur et à mesure de la montée du chemin le long de la colline, la vieille jarre vit de magnifiques fleurs sur les bords du chemin et cela lui mit du baume au cœur. Mais à la fin du parcours elle se sentait toujours aussi mal d’avoir encore perdu la moitié de son eau.

Le porteur d’eau lui dit : « T’es tu rendu compte qu’il n’y avait des fleurs que de ton coté du chemin et presque aucune du côté de la jarre parfaite ? C’est parce que j’ai toujours su que tu perdais de l’eau et j’en ai tiré parti. J’ai planté des semences de fleurs de ton coté du chemin et chaque jour tu les a arrosées tout le long du chemin. Pendant deux ans, j’ai pu grâce à toi cueillir de magnifiques fleurs. Sans toi, je n’aurais jamais pu avoir des fleurs aussi fraiches et aussi gracieuses. « 

Nous avons tous des éclats, des défauts, des blessures…. Nous sommes tous un peu comme cette jarre.

Certains d’entre nous sont diminués par la vieillesse, d’autres se sentent trop grands, trop petits, pas assez intelligents… Certains se sentent diminués physiquement ou mentalement mais ce sont les éclats. Ces petits ou ces grands défauts qui rendent nos vies uniques et exaltantes. Il y a du positif partout, car il y a du bon dans chacun d’entre nous. Et être capable de voir les qualités dans les différences, de voir les choses sous un angle nouveau nous permet d’apprécier notre vraie nature et la nature des autres, c’est la flexibilité du mental qui permet de comprendre comment utiliser nos forces et nos faiblesses pour devenir des personnes complètes et heureuses.

Ce contenu a été publié dans actualités, AEJ. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [AJS Méditation] : Méditation contée avec l’histoire du porteur d’eau

  1. Laurent Lançon dit :

    Merci Jérémy pour ce partage. Je ne connaissais pas cette histoire. Elle me fait penser à une certaine façon de voir la vie. Quand on regarde un verre d’eau à moitié rempli, il y a toujours deux façons de l’interpréter : le voir à moitié vide ou à moitié plein.

    Personnellement, j’essaye de voir la vie avec « le verre à moitié plein » toujours. C’est une philosophie de vie.

    C’est comme mettre des lunettes avec plein de couleurs. Il faut savoir changer de points de vue pour voir les nuances et découvrir parfois les arcs en ciel sous un ciel de pluie. Sinon, la vie serait morne, monochrome et sans relief.

    A demain

    Laurent Lançon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.