[Atelier Débat] Le droit des femmes

Lors de notre analyse du film « Mon oncle », nous avons pu voir que les droits entre les femmes et les hommes n’étaient pas équilibrés.

Nous avons décidé aujourd’hui de prendre le temps de nous arrêter sur cette question:

« Les droits des femmes, vous en pensez quoi ? »

Lilian: Je trouve qu’aujourd’hui les choses sont plus équilibrées car elles peuvent travailler, elles ne sont pas obligées de s’occuper des enfants et elles ont le droit de vote.

Melih: Pour moi, ce n’est pas équilibré. Par exemple, ma maman, elle doit s’occuper de mon petit frère et du coup elle ne peut travailler que les lundis et mardis. Alors, elle gagne moins d’argent que mon papa. Du coup, pour moi, ce n’est pas équilibré.

Mattis: Ca dépend. Ce n’est pas complètement égal. C’est souvent les femmes qui s’occupent de la cuisine, le ménage, s’occupent des enfants. Mais ça dépend quand même des familles. Je pense qu’il faudrait partager plus les tâches entre les hommes et les femmes pour tout.

Sarah: Je trouve ça bizarre que les hommes ne fassent pas les tâches ménagères.

Mélody: Je trouve pas ça normal.

Melih: Mon papa fait à manger. Avec mes frères, on range nos habits pour aider ma maman.

Lilian: Moi, je pense que les hommes se croient au dessus des femmes. Donc ils vont juste au travail et ils ne font rien à la maison. Moi, je vois mes sœurs et ma mère à la maison. Elles travaillent beaucoup. On a l’impression que c’est génétique et qu’elles n’arrêtent pas de faire des choses.

Mattis: Je pense que ce n’est pas génétique.

Monsieur Lançon: Je confirme.

Mélody: Avec moi, ça ne se passerait pas comme ça. Soit l’homme et la femme se reposent, soit ils font le ménage ensemble mais ce n’est pas l’un sans l’autre.

Melih: Quand on fait des tâches ménagères ensemble avec toute la famille, ça va plus vite.

Mattis: Moi, si je suis toujours avec Eimie, on s’arrangera pour partager les tâches équitablement. Par exemple, si je fais le ménage, elle s’occupe du repas et je viens l’aider quand j’ai fini.

Sarah: Moi, j’accepterai pas. Il faudra que l’on fasse à deux.

Monsieur Lançon: Et si ça ne se passe pas comme ça ? Par exemple, votre mari, Mélody et Sarah, ne fait pas de tâches ménagères ? Qu’est ce que vous feriez ?

Sarah: Je le priverai de télé pendant une semaine ! Et si ça marche pas, j’enlève tout ! Je le quitte ou je le mets dans le garage.

Mélody: Je lui parlerai pour lui demander de venir m’aider.

Sarah: Souvent les hommes, ils ont la flemme de faire.

Mélody: Et pourtant, ils sont capables. Ils ont des bras, des jambes et un cerveau. Ils sont capables de comprendre. Si ils n’avaient pas de cerveau, on pourrait comprendre qu’ils ne comprennent pas. Mais là, c’est pas le cas !

Lilian: Moi, j’aiderai à faire le ménage, je cuisinerai et je ferai des éclairs parce que c’est la chose que je sais le mieux faire.

Mattis: C’est fatigant de tout faire tout seul ou toute seule. Ma solution, c’est de travailler ensemble. dans une vraie famille, on est censé s’entraider.

Melih: Moi, je suis un peu flemmard mais je peux aider quand même.

La classe mandela 2

Ce contenu a été publié dans Les classes et ateliers, Mandela2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.