[ On fait le bilan ] Le bilan d’Emelle

Pendant le confinement, j’aimais bien être sur mon téléphone même si le confinement était ennuyeux et que ce n’était pas joyeux. Je dormais beaucoup. J’ai regardé des films et des séries avec ma mère et mes frères. De ma fenêtre, j’ai vu des personnes sans masque et trop proches. J’ai pensé qu’il fallait arrêter d’être proche sinon le confinement n’allait pas s’arrêter.

Ce contenu a été publié dans actualités, Les classes et ateliers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.