[atelier espaces verts] Le carré potager d’Alexandre

J’ai fabriqué un carré potager avec mon père.

J’ai eu besoin de planches de bois et un film de tissu blanc.

J’ai découpé les planches et j’ai peint les planches.

Je peins les planches

On a assemblé toutes les planches. J’ai vissé les angles.

Je visse

On a accroché le tissu au fond du carré.

On a posé le carré potager dans le jardin.

On a rempli de terre et de terreau le carré potager.

On a bien mélangé la terre.

Après j’ai planté mes semis.

J’ai aussi fabriqué les barrières en lamelles de bambous.

J’ai fait un abri pour le soleil et la pluie et le froid.

Le résultat final

Alexandre Tardy

Ce contenu a été publié dans actualités, Les classes et ateliers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à [atelier espaces verts] Le carré potager d’Alexandre

  1. Mme Dixon dit :

    Bonjour Alexandre,
    Quel travail !
    Peux-tu nous expliquer pourquoi tu as installé un film de tissu blanc ?
    A bientôt !

  2. Jérémy dit :

    Bonjour Alexandre,
    Félicitations pour ce joli carré potager !
    A bientot

  3. Alexandre Tardy dit :

    Merci pour vos commentaires. Bonjour Mme. Dixon j’ai mis un film de tissu blanc au fond du carré pour éviter que les mauvaises herbes poussent dans le carré.

  4. Eva, Laura et Mr Duclos dit :

    Bonjour Alexandre,
    Il est super joli ton carré potager. Tu as des bambous à la maison?
    à bientôt.

  5. Laurent Lançon dit :

    Bonjour Alexandre,

    Tout d’abord, bravo pour ton travail que je qualifierais à mi chemin entre l’atelier « espace-vert » et l’atelier « menuiserie ».

    Pour faire un peu de mathématiques… Peux-tu nous donner les dimensions de ton « carré » potager.

    Longueur ? Largeur ? Profondeur ?

    Nous pourrions alors connaître la surface de ce dernier…voire même son volume !!!

    Comment faire ???

  6. Mme Dixon dit :

    Bonjour Alexandre,
    Merci pour ces précisions. Encore quelques semaines et tu vas te régaler.

  7. Alexandre Tardy dit :

    Bonjour à tous. Oui j’ai des bambous. On les a rapporté de la bambouseraie d’Anduze.
    On les taille et on les fait sécher. Comme ça, on les utilise pour faire plein de choses.
    Bonjour M. Lançon comment allez vous? J’ai mesuré mon carré potager. Largeur= 130 cm, Longueur= 130 cm, Hauteur= 20 cm. Je ne sais pas calculer la surface et le volume.

  8. Laurent Lançon dit :

    Bonsoir Alexandre,

    Je vais bien. Je n’ai pas encore repris le travail à l’IME car je suis sans solution pour un de mes enfants. Nous en saurons plus dans la semaine à venir avec les annonces gouvernementales. Je suis donc de garde à la maison pour le moment.

    Concernant le calcul de surface ou de volume… C’est vrai que le plus simple serait de l’expliquer en classe plutôt que d’appliquer simplement des formules mathématiques… Nous allons donc nous contenter de cela pour le moment et je vais tenter par écrit de te faire comprendre le principe.

    Pour calculer une surface tel qu’un rectangle ou un carré, il faut multiplier la longueur par la largeur en veillant à ce que les mesures soient dans la même unités (cm ou m sont les plus fréquentes « espace-vert »). Cela te donne alors une surface en cm² ou m².

    Pour calculer un volume, il faut multiplier la valeur de la surface trouvée précédemment par la hauteur (attention, il faut que l’unité de mesure choisie soit la même que pour la largeur et la longueur). Tu obtiens alors une valeur en cm3 ou en m3.

    Pour aller un peu plus loin, il faut savoir que quand tu mesures une longueur par exemple, tu travailles dans une seule dimension. On devrait écrire cm1 ou m1 normalement mais par commodité, on a simplifié en cm et m.

    Quand on calcule des surfaces, nous travaillons dans deux dimensions (longueur et largeur). On affecte alors un « ² » derrière l’unité de mesure pour donner cm² et m². On parle alors de « centimètre carré » ou « mètre carré ». Le mot carré reprend bien l’idée des deux dimensions (longueur et largeur) qui définissent un carré.

    Enfin quand on calcule un volume, nous travaillons dans 3 dimensions (longueur, largeur et hauteur). On parle alors de « centimètre cube » ou « mètre cube » et on écrit cm3 et m3. L’utilisation du mot cube n’est pas le fruit du hasard mais bien du au fait que l’on travaille dans 3 dimensions.

    Si on travaillait dans 4 dimensions, on pourrait alors écrire cm4 et m4 mais ça… C’est une autre histoire… Non ! En fait, il faudrait plus de temps !

    Laurent Lançon

  9. Alexandre Tardy dit :

    Merci pour cette solution M. Lançon. Je crois que j’ai compris la surface. Je suis content d’avoir de vos nouvelles. Moi, j’essaie de m’habituer au déconfinement. c’est difficile.

  10. Laurent Lançon dit :

    Bonjour Alexandre,

    Oui, c’est difficile. Je partage ton avis. Ca nous bouscule dans nos repères, nos habitudes et c’est difficile de se mettre à la page. De changer de logiciel pour apprendre à vivre autrement avec cette crise sanitaire.

    C’est comme un enfant qui vient de naître. Il n’a connu que le ventre de sa mère avant de naître. Il flotte alors dans le liquide amniotique. Il n’est pas soumis à la même force de pesanteur que son père ou sa mère. Il peut faire des pirouettes dans le ventre de sa mère sans souci pendant un bon moment. Un peu comme nous dans une piscine (enfin ceux qui aiment faire des pirouettes dans l’eau… ;-).

    Et puis vient le temps de l’accouchement et là, il change de monde. Il est alors comme littéralement collé à son berceau. Impossible de se soulever. De bouger. C’est comme s’il pesait une tonne.

    C’est ce que vivent les astronautes après une longue mission sur l’ISS (la station spatiale internationale). Ils ont perdu l’habitude de la pesanteur terrestre. Ils ne tiennent pas debout et ont besoin de l’aide de camarades pour se déplacer. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils continuent à faire du sport et solliciter leurs muscles en mission. Sinon, après un an… Ils n’auraient plus « aucun muscle » pour les soutenir et ça prendrait énormément de temps pour réapprendre à marcher pour eux.

    Le bébé est également envahi de bruits, de lumières vives alors que dans le ventre de sa mère tout était moins bruyant et plus feutré… Il est tellement submergé d’informations dans les premiers mois qu’il a besoin de couper le son et l’image car ça fait beaucoup trop d’informations pour lui. Il dort donc beaucoup dans les premiers mois de sa vie.

    Il mettra du temps pour s’habituer à ce nouveau monde.

    Puis, il se mettra à interagir avec ce monde. Il l’explorera petit à petit tel un aventurier à la découverte d’un nouveau monde. Là, ce sera la table basse à conquérir. Ici, ça sera le tiroir de la cuisine. Il y aura des échecs et des chutes, heureusement sans conséquences le plus souvent. Ils font partie de tout acte d’apprentissage. On n’apprend pas à faire une omelette sans casser des oeufs comme on dit.

    Et puis un jour, il marchera, il parlera, il écrira et plus il avancera dans la vie, plus il pourra explorer de nouvelles contrées inconnues, inimaginables, il y a encore quelques années. C’est ça, la vie. C’est ça grandir.

    Cette crise covid 19, nous fait changer de monde. Il faut réapprendre à vivre avec les contraintes que cette crise nous impose. Elle nous permet également de faire preuve d’humilité par rapport au monde dans lequel nous vivons. Nous sommes au final bien peu de choses dans l’univers. Et la Terre reste malgré tout, une toute petite planète dans le système solaire.

    Je suis persuadé que nous parviendrons tous à nous adapter à cette situation mais cela prendra plus où moins de temps. C’est un nouvel acte d’apprentissage en fait !

    Alors soyons indulgent avec nous même. Un enfant, ça apprend à marcher à quel âge ? 9 mois ? 12 mois ? 16 mois ? 24 mois ? Ca dépend des enfants ! Et ça ne sert à rien de se mettre la pression pour essayer d’aller plus vite que la musique. Il faut laisser au chat le temps de retomber sur ses pattes 😉

    S’habituer à cette situation sera plus ou moins longue. Ca dépend de nous. Je partage ton avis. Oui, c’est difficile.

    Courage !

    Laurent Lançon

  11. Laurent Lançon dit :

    Je suis content de lire que tu sembles avoir compris la notion de surface. Pour comprendre la notion de volume, je te propose de visionner cette vidéo qui te permet de comprendre que le volume, c’est au final le produit d’une surface par une hauteur !

    https://www.youtube.com/watch?v=ccsj67vHe7k

    Laurent Lançon

  12. Elisa dit :

    Bonsoir monsieur Lançon vous allez bien?

  13. Alexandre Tardy dit :

    Merci M. Lançon. J’ai appris des choses que je ne savais pas. La vidéo était bien. J’ai lu ce que vous m’avez expliqué.

  14. Laurent Lançon dit :

    Bonjour Elisa,

    Oui, je vais bien. Et toi, comment te portes-tu ?

    As-tu repris le travail à la Fréta ?

    Laurent Lançon

  15. Laurent Lançon dit :

    Bonjour Alexandre,

    Alors si tu as apprécié la vidéo précédente, tu devrais aimer celle-ci également.

    Le réservoir d’eau: https://www.youtube.com/watch?v=6xYL8GRr6ms

    On pourrait faire le même genre de problème avec ton carré potager.

    Imaginons que tu ne remplisses qu’une hauteur de 15 cm de terre sur les 20 cm de ton carré. Si on veut connaître le volume de terre nécessaire pour remplir ton carré potager, on peut s’amuser avec cette technique annexe décrite dans la vidéo 😉

    Sinon, as-tu trouvé le volume de terre nécessaire pour ton carré potager ?

    Si oui, j’aurais une autre petite question à te soumettre… Nous aborderons alors les masses volumiques… Afin de savoir combien de kilos de terre, tu as du transporter pour remplir ton carré…

    Laurent Lançon

  16. Elisa dit :

    Bonsoir monsieur Lançon. Non, je vais reprendre le boulot la semaine prochaine mardi 2 juin.

  17. Alexandre Tardy dit :

    Merci M. Lançon, j’ai regardé la vidéo. Ma mère m’a aidé à faire le dessin de mon carré potager et le dessin de ce que je devais remplir de terre avec 15cm de Hauteur.
    ça fait 130*130*15= 253 500cm3.

  18. Laurent Lançon dit :

    Super Alexandre !

    Alors si l’on veut connaître le poids de la terre utilisée dans ton carré potager, il faut connaître la masse volumique de la terre végétale.

    Une rapide recherche sur internet te donnera :

    1 m3 de terre = 1250 kg
    Mais 1 m3 de terre c’est aussi… 1 000 000 de cm3

    Toi, pour ton carré potager le volume de terre utilisée était de 253 500 cm3…

    Saurais-tu me donner le poids de la terre que tu as utilisée… ?

    Tu as du faire travailler tes biceps…

  19. Alexandre Tardy dit :

    Bonjour M. Lançon. Houla la question est difficile. Je crois qu’il faut faire 253 500cm3*1250kg= 316 875 000kg.

  20. Laurent Lançon dit :

    Bonsoir Alexandre,

    Huuumm… Et bien nous travaillerons le sujet en classe la semaine prochaine avec les élèves qui seront présents.

    Oui, le problème est difficile car il fait appel à des compétences variées:

    – Proportionnalité
    – conversion de volume
    – Calcul de volume
    – calcul de surface
    – résolution de problème…

    En fait, une bonne partie de compétences que l’on retrouve dans le référentiel de CAP…

    Tu as déjà pas mal cherché sur le sujet. Nous allons maintenant faire travailler tes camarades sur ce problème afin de résoudre cette dernière question 😉

  21. Elisa dit :

    Oui j’ai repris le travail à la Freta mais je travaille à mi temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.